November 22, 2020

Mohamed Hassan: ” Il n’y a pas de guerre civile en Éthiopie “

Entretien réalisé par: GRÉGOIRE LALIEU / FRANS DE MAEGD, 20 novembre 2020
Un conflit ravage la région du Tigré en Éthiopie depuis plusieurs semaines. Certains parlent même de guerre civile. Comment le Premier ministre, Abiy Ahmed, qui avait reçu le Prix Nobel de la Paix s’est-il retrouvé à faire la guerre? Qui sont ceux qui contestent son pouvoir? Quelles répercussions pour la Corne de l’Afrique? Ancien diplomate éthiopien, Mohamed Hassan (La stratégie du chaos – Jihad made in USA) nous explique les enjeux de ce conflit.
Des mouvements populaires et une révolution pacifique ont mis fin à la dictature du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) en Éthiopie, il y a deux ans. Dictature qui avait été dirigée d’une main de fer par Meles Zenawi durant de longues années[1]. En 2018, Abiy Ahmed était porté au pouvoir. Le nouveau Premier ministre reconnaissait les partis d’opposition et signait un accord de paix historique avec les voisins d’Érythrée.

download

 

Latest Articles

Letter of Eritrea’s Ambassador to the UN to Current...

13 ሚያዝያ ኣብ ታሪኽ ኤርትራ

A new fieldwork season in Eritrea: New remains of giant...